Je suis une légende – Richard MATHESON

Richard Matheson est un écrivain et scénariste de science-fiction et d’épouvante né le 20 février 1926 à Allendale dans le New Jersey aux États-Unis. Ses œuvres les plus connues sont, outre Je suis une légende, L’homme qui rétrécit (1956) et Le Jeune Homme, la Mort et le Temps (1975). Ouais en gros il est surtout connu pour Je suis une légende.

Couverture de la dernière édition de Je Suis une légende par Gallimard dans la collection Folio SF – Affiche du film Je suis une légende (2007) avec Will Smith dans le rôle de Robert Neville.

Le pitch : Robert Neville est l’unique survivant d’une pandémie mondiale qui a transformé l’humanité en créatures qui ont les caractéristiques des vampires. Robert, lui, est immunisé contre le virus grâce à une morsure de chauve-souris qu’il a eue dans le passé. En gros, le seul survivant dans une ville immense, une légende. D’où le titre. Voilà voilà.

Cela dit, Robert Matheson nous offre une vision différente du vampirisme traditionnel, Neville s’adapte à sa vie d’unique survivant en recherchant des moyens scientifiques de survivre face à un nouvel ordre social. Vu que le titre du livre nous donne déjà l’issue de l’histoire, on se doute que Neville va devenir une légende, mais auprès de qui, puisqu’il est le seul survivant ?

Je ne vais pas en dire plus sur ce livre qui mérite qu’on s’y attèle même si on a vu le film. L’écriture est légère, accessible, on s’adapte très vite au style de Matheson. Divisé en plusieurs parties (mois par mois) puis en chapitres à l’intérieur des parties, le rythme un peu lent au départ est de plus en plus rapide, on ne se rend même pas compte de notre avancée dans l’histoire, à peine commencé qu’on l’a déjà finie.

Le livre a donné lieu a plusieurs adaptations. La première, Je suis une légende (ou Le Dernier Survivant) en 1964 est réalisée par Ubaldo Ragona et Sidney Salkow avec Vincent Price dans le rôle titre. La deuxième adaptation, intitulée Le Survivant, est sortie en 1971, elle met en scène le grand Charlton Heston et est réalisée par Boris Sagal.

Le film le plus connu et le plus récent, Je suis une légende, réalisé par Francis Lawrence, sorti en 2007 n’est pas une adaptation à la lettre de l’histoire originale. La version filmée reste un très bon divertissement et figure parmi les meilleures prestations de Will Smith qui tient le rôle titre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :